Notre marche d’automne

On est partis de l’école, et on a marché jusqu’à la cabane forestière. Puis, un peu plus loin, on a fait une pause près d’un tas de terre et de cailloux. En fouillant un peu, on a trouvé plein de fossiles. C’était incroyable. On en a rempli nos sacs qui sont devenus un peu lourd. Puis on a marché jusqu’aux « Echelles de la Mort ». En chemin, on a trouvé une grotte ; on a pu monter et voir l’intérieur, chacun son tour, car elle était petite.

On a fait la vilaine rencontre de guêpes en montant le sentier. Un nid était caché sous un tronc d’arbre. En le traversant, elles se sont énervées et ont piqué Nina et Aure.

Arrivés sur place, on a décoré des cailloux pour en faire un Land Art. On a décidé de réaliser un début de coquille d’escargot. Ceci a été fait pour laisser une trace, aux autres classes qui allaient s’y rendre également, mais aussi aux promeneurs qui verront notre œuvre.

Puis, ça a été le moment du pique-nique et ensuite celui des jeux entre nous. C’était bien, on a escaladé les arbres, les pentes…

Elisa a perdu une chaussure dans la boue.

On a découvert un bunker. On a aussi trouvé des toutes petites crevettes et des grenouilles dans le ruisseau. On a également découvert une vieille chaussure dans l’eau boueuse.

Lors du trajet de retour jusqu’à l’école, on s’est mis à chanter « Kilomètres à pied ». On a réussi à atteindre 245 kilomètres. On n’avait plus de voix et les autres, les oreilles cassées !

C’était une belle journée !